Stockage de l'énergie

Publié le par groupe G

La raison pour laquelle on ne peut conserver l’énergie électrique est reliée à la résistance des matériaux qui transportent le courant. Cette résistivité dissipe sous forme de chaleur toute l’énergie électrique disponible dans le matériau (effet joule). Pour résoudre cela on pourrait faire tourner en boucle un courant dans un supraconducteur dont la résistance est nulle à basse température mais faire tourner un courant dans une bobine entraîne la formation d’un champ magnétique. C’est là que se pose le problème car les supraconducteurs perdent rapidement leur propriété de résistivité nulle en présence d’un champ magnétique (même faible). De plus, il faudrait refroidir les bobines pour atteindre l’état supraconducteur ce qui demanderait une énergie supplémentaire. Pour le moment, il est donc impossible de stocker des courants importants dans des bobines supraconductrices. L’idéal en supraconductivité serait de fabriquer un matériau supraconducteur à température ambiante et supportant des courants électriques importants sans perdre cette propriété de résistivité nulle.La question du stockage de l’énergie électrique pose donc un vrai problème. La seule solution envisagée jusqu'à maintenant est le stockage electro-chimique (l’électrolyse) dans des batteries. L’électrolyse est un moyen de stocker l’énergie électrique sous forme chimique. Cette énergie est ensuite libérée suite aux réactions d’oxydoréduction. Le problème est que cette double conversion (électrique -> chimique et chimique -> électrique) n’est pas vraiment rentable à grande échelle et sert donc seulement à nos applications peu gourmande en énergie (lampe de poche, baladeur ou démarreur de voiture).

Publié dans www.oragedestpe

Commenter cet article

marie-france 01/01/2008 07:39

comment vous êtes-vous documenté sur cette forme de stokage d'énergie ?